Commentaires choisis sur le PPE 2020

Commentaires choisis sur le PPE 2020

Il faut tenir compte de lavis des écolos-réalistes pour la PPE, par Jacques DEPOORTERE , le 3 février 2020 à 11h35

Les écolos -réalistes ce sont tous ces gens qui publient sur votre consultation, qui sont foncièrement contre la pollution par les plastiques des sols et des eaux, favorables aux circuits courts pour la production alimentaire et de biens, contre le gaspillage alimentaire, des vêtements et des matériels, et contre le gaspillage de l’énergie. Le nucléaire par fission dont la France était un champion incontesté, et dont nous avons perdu le savoir faire du fait des blocages idéologique de groupes de pression est considéré par beaucoup comme un mal nécessaire en attendant la maîtrise du nucléaire par fusion. Quant au solaire et à l’éolien, je pense que la prestation de Jean Marc Jancovici devant les sénateurs est assez claire ( l éolien est “exécuté vers 1 H 16) pour que la France et la PPE abandonne ces politiques dispendieuses et inutiles qui outre qu’elle détruisent les paysages ont déjà coûté plus cher que les centrales nucléaires, sans apporter la sécurité énergétique recherchée.

Gardons nos financements pour développer plus vite le nucléaire par fusion, sinon, à terme, on n’aura le choix qu’entre la technologie Chinoise ou Américaine. Lookeed Martins dépose plusieurs brevets chaque mois en rapport avec la fusion nucléaire.

Dans un autre domaine, l’hydrogène et les batteries

L’hydrogène est considéré comme un gaz indomptable, il suffit de voir la réglementation du travail quant à l’emploi de ce gaz, et voilà qu’on cherche à le laisser manipuler par le vulgum pecus et charger des réservoirs à 700 bars avec ce gaz liquéfié. Oslo et la Californie ont déjà payé le prix de cette politique, et pourtant, le parc des véhicules utilisateurs est microscopique.

Je ne comprends pas pourquoi on cherche à construire des batteries Li-ion ou Na-ion qui sont dangereuses à manipuler et à recycler, alors que les piles aluminium / air peuvent rendre un service équivalent sans risques ( un anglais a breveté un électrolyte pour ces piles qu’on peut boire !). La capacité de ces piles est telle que dans le volume d’un réservoir de nos actuelles voitures à pétrole on peut stocker l’énergie nécessaire pour faire parcourir 1000 Km à un véhicule de 1500 Kg à la vitesse moyenne de 90 Km/H. Bien sur, il faudra créer une filière pour le recyclage de l’aluminium, mais je fais remarquer que contrairement à ce qu’on croit dans les ministères, le courant ne se synthétise pas dans la prise